Ma passion pour la moto

 

En 1992, j'ai fait une découverte qui allait devenir une passion. La moto

  

Alors que j'étais au dîner de Pâques chez mes parents, mon frère Marcel est arrivé avec sa moto, une Honda Gold Wing 1100cc 1982. Après le dîner en famille, Marcel m'a offert une balade en moto, sur le siège arrière évidemment. Le contact de l'air en roulant, le sentiment de liberté. J'ai tout de suite eu le coup de foudre. Le mardi matin, j'étais chez un concessionnaire de moto, je voulais une moto.

La première moto fut une Kawasaki Voyager 1300cc 1984 avec un moteur 6 cylindres à injection. Je n'avais jamais eu de moto, je n'avais aucune expérience dans ce domaine. Pour une première moto, j'y étais allé un peu trop fort. Un confrère de travail me l'avait vendu. Avant d'en prendre possession, j'ai eu la chance de voir l'équipe Moto Pro à l'œuvre. Je me suis inscrit tout de suite au prochain cours (d'une journée) qui se donnait deux semaines plus tard.

Un an plus tard, j'achetais ma Honda Gold Wing 1200cc 4 cylindres '86. Beaucoup plus souple et agréable à conduire.

En 1995, constatant que je faisais de plus en plus de kilométrage, j'ai décidé d'acheter une moto neuve. J’achetai donc une Honda Gold Wing SE 1500cc 6 cylindres '96.

En 1996, j'ai parcouru 32,250 km. J'étais toujours sur ma moto.

En 1999, j'ai fait le tour du Canada d'est en ouest, dont un voyage dans les Montagnes Rocheuses dans l'Ouest Canadien en passant par Calgary, Edmondton, Jasper, le Lac Louise, Banff, Vancouver, Victoria, le retour par les États-Unies, j'ai monté sur le Mount St-Helens, j'ai longé la rivière Colombia River, Blue Mountain, le Yellowstone Park, le Badlands Park, Strurgis durant le ''Bike Week'', Spearfish Canyon, le Mount Rushmore,  etc. 14,500 kilomètres.

En 2002, j'ai fait l'acquisition d'une Gold Wing SE 1800cc neuve.

En 2013, nouvelle acquisition. Une Harley-Davidson FLHTK Electra Glide Ultra Limited 2012.

 

La moto, c'est vraiment une passion.

 

Voyez quelques photos...     

Cliquez sur la première photo et sur l'icône play au bas de la photo pour voir le défilement.

Dernière acquisition en avril 2013

Harley-Davidson FLHTK Electra Glide Ultra Limited 2012.
Acquis de Ricky Gautreau (à gauche) policier au SPVM (Montréal) et Chairman dans le club Blue Knights.

Mon voyage dans les Montagnes Rocheuses du Canada en 1999

Mon voyage sur la Route 66, USA

La Route 66 s'étant sur 111 kilomètres (69 milles).

 

En juin 2012, accompagné de deux amis, Jacques et Pierre, j’ai parcouru la Route 66, du moins les segments encore existant, de Chicago à Las Vegas en moto.

 

D’abord un peu d’histoire sur cette mythique Route 66 communément appelé The Mother Road ou encore Main Street USA par les Américains. Anciennement, cette route, bien avant d’être baptisé route 66, fut utilisée par les indiens, les pionniers et les travailleurs de chemin de fer. C’était un chemin de terre.

Elle fut dénommée Route 66 à l’été 1926. Elle traversait huit états d’est en ouest dont : Illinois, Missouri, Kansas, Oklahoma, Texas, New Mexico, Arizona et California. Elle reliait beaucoup de communautés rurales et les villes telles: Oklahoma City, Saint-Louis, Albuquerque, Amarillo, Flagstaff et Santa Monica. Cette route bénéficiait de température plus clémente que d’autres routes nationales plus au nord par le fait qu’elle traversait les plaines de prairies. Son tracé et sa longueur ont variés au fil des ans; par exemple, en 1937, la ville de Santa Fe a cessé d’être desservie par la Route 66.

À ses débuts, la Route 66 n’était pavée que sur le tiers de son parcours. Seulement une partie située entre le Texas et la Californie était pavé. La crise de 1929 a grandement freiné la progression des travaux routiers. C’est en 1938, après douze ans de travaux, que la Route 66 fut entièrement asphaltée.

Plus tard, la Route 66 a perdue ses lettres de noblesse; en effet, elle a été déclassée le 27 juin 1985. Elle a été remplacée par une autoroute à 4 voies, la Highway 40. Les enseignes Route 66 avaient disparus. Il ne reste que quelques tronçons abandonnés que l’on peut apercevoir ici et là à côté de l’autoroute et à certains endroits.

Les racines de la Fédération pour la protection de la Route 66.

En 1964, un jeune Américain fraîchement sorti du collège du nom de David Knudson parti de Chicago pour se rendre à Los Angeles, où, plus tard, il construisit une entreprise. Durant son voyage, il n’avait que de l’argent de poche et n’avait pas pu s’arrêter en chemin pour visiter. Mais, David s’était juré qu’un jour il referait le parcours en touriste et en profiterait pour magasiner les boutiques indiennes, etc.

Et c’est en août 1994, que la chance lui souri. Alors que sa femme Mary Lou et lui étaient à Chicago, il décida de retourner en Californie par la Route 66. Malheur. La Route 66 n’était plus sur aucune carte et il n’y avait plus de panneau de signalisation Route 66 nulle part. Cette route avait été remplacée par une autoroute. David et sa femme décidèrent de vendre leurs intérêts commerciaux et de se consacrer à sauver ce qui reste de la route historique 66 avant qu’elle ne s’éteigne à jamais. Et c’est là que la Fédération est née.

La National Historic Route 66 Federation, organisation à but non lucratif, a pour but de faire la promotion et sensibiliser le publique sur l’importance de la US Highway Route 66 dans le patrimoine culturel de l’Amérique et d’obtenir l’appui du gouvernement fédéral, des États et du privé pour la préservation et la revitalisation des sites historiques.

Les commerces et villages, qui étaient situés le long de la Route 66, ont souvent vécu une tragédie à cause du contournement par les autoroutes et certains ont même été abandonnés.

Aujourd’hui, la Fédération atteint ces objectifs. En effet, depuis plusieurs années, la vie reprend: les motels, les restaurants, les boutiques et les lieux historiques le long de la Route 66 sont graduellement restaurés et des panneaux de signalisation de la Route 66 ont été réinstallés faisant le bonheur des commerçants et des voyageurs. On sait aussi que la Route 66 est prisée par les motocyclistes de partout en Amérique et aussi d’outre mer.

J’avais, comme objectif, planifié de faire ce voyage un jour. C’est maintenant chose faite. La Route 66, de Chicago à Las Vegas, fut un merveilleux voyage qui a été complété par Salt Lake City, Yellowstone Park, Beartooth Pass et Spearfish Canyon.

 

Vous trouverez aussi de la lecture intéressante et des photos sur:

 

http://www.office-tourisme-usa.com/Route-66-site_539.html

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/U.S._Route_66

 

http://www.laroute66.tv/histoire-route66.html

 

Voyez plus de 250 photos.

Cliquez sur la première photo et sur l'icône play au bas de la photo pour voir le défilement. Idem pour chaque groupe de photos.

Musée Shelby à Las Vegas

Conférence Blue Knights Utah IV à Provo, Utah

Bryce Canyon Country

Grand Teton National Park et Yellowstone National Park

Beartooth Pass,  qui s'étant sur 111 kilomètres (69 milles)